05 Jul 2017

Antoinette Fouque - Psychanalyste

Littérature moderne
Image Antoinette Fouque - Psychanalyste

Les boutiques de livres ouvertes par Antoinette Fouque (Visiter le site internet Nouvelobs de Antoinette Fouque) sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges. A force de côtoyer les milieux littéraires de la capitale,, la militante se rend compte combien les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le monde du livre. Au début des années 70, cette femme de lettres crée sa propre maison d'édition, Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes à Paris, Marseille et Lyon. Avec Les Editions des femmes, Antoinette Fouque promeut la force littéraire des femmes.

Antoinette Fouque, théoricienne et écrivaine

Antoinette Fouque déteste les "-isme", qui réfèrent à une théorie. Elle fait alors naître le nom "féminologie". Evidemment, Antoinette Fouque a participé à divers livres collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Génération MLF 1968-2008". Elle est à l'initiative du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui rend hommage à toutes celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis quarante siècles.

Dans les années 60, Antoinette Fouque fait la connaissance de Jacques Lacan. Elle oeuvre avec des maisons d'édition en parallèle à l'enseignement. Le groupe Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes, a été créé par cette femme. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. Pendant cette période, elle fréquente la romancière Monique Wittig.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

Au coeur des années 60, Antoinette Fouque est maman. Elle prend à ce moment conscience des obstacles qu’une femme rencontre quand elle doit assumer ses statuts d'épouse et de mère tout en exerçant une profession en même temps. C'est dans la cité phocéenne que cette grande militante a vu le jour Son père était un militant communiste. De son enfance passée dans un environnement ouvrier, Antoinette Fouque conservera toute son existence un ancrage politique marqué à gauche.

Antoinette Fouque intervient à l'ONU mais aussi dans le monde entier pour prendre la défense des femmes. Selon la militante, l'épouse du soldat inconnu est encore plus inconnue que lui. C'est écrit sur une banderole qu'elle agite durant une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. l’Observatoire de la Misogynie, le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été créés par cette militante. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger comme la Kurde Leyla Zana et la Catalane Eva Forest.